Dans trois communes du pays de Caux, des véhicules électriques à partir de 1 €/heure

Paris-Normandie.fr - Des véhicules électriques sont à disposition de la population en autopartage dans trois communes de la côte d’Albâtre. Les élus sont allés sur le marché de Saint-Valery-en-Caux pour rappeler les avantages du dispositif innovant aux tarifs plutôt attractifs.


Améliorer la mobilité des habitants en leur proposant des véhicules électriques en autopartage : c’est l’ambition de la communauté de commune qui a ouvert en juillet 2020 un service de location de voitures, comparable à celui des Vélib parisiens ou Cy’clic de Rouen. Les élus faisaient la promotion de ce service plutôt innovant, aux tarifs attractifs fin février sur le marché de Valery-en-Caux.

« Les véhicules sont à la disposition des habitants du territoire moyennant une tarification très avantageuse puisque la Zoé coûte 2 euros de l’heure et l’Aixam est à 1 euro tout compris : assurance et entretien », explique Pierre Demoulins, responsable proximité et solidarité de la communauté de communes de la Côte d’Albâtre. « Nous proposons également des tarifs inclusifs pour les 16 – 25 ans et les demandeurs d’emploi (0,50 euro pour la Zoé et 0,25 euro pour l’Aixam). Dans l’ensemble c’est un dispositif qui marche plutôt bien, nous avons beaucoup d’utilisateurs réguliers mais nous aimerions élargir la palette et donner un coup d’accélérateur avec l’idée d’un ménage qui souhaiterait par exemple acquérir une 2e voiture pour des petits trajets, économiquement notre formule est non négligeable ».


Consulter l'article en son intégralité