Autopartage : les petites villes démarrent

Article de Paris Match - Dans les Pays de la Loire, des communes s’organisent pour pallier l’absence de transports en commun.


Dans la jolie bourgade d’Etival-lès-le-Mans, comme dans tant d’autres communes en France, que ce soit pour parcourir les 10 kilomètres qui séparent le centre de la gare du Mans, les 12 pour rejoindre l’hôpital le plus proche ou les 7 kilomètres pour acheter des yaourts au supermarché, il faut une voiture. Hormis la navette scolaire, il n’existe pas de transports en commun. Etival-lès-le-Mans est en dehors de la métropole du Mans et comme c’est cette dernière qui organise le réseau de transit urbain, le bus s’arrête au rond-point du bourg d’à côté. «On s’est dit que nos habitants avaient le droit d’avoir un service de transport régulier», raconte Emmanuel Franco, maire de cette petite ville «rurbaine» de 2000 âmes, vice-président du conseil départemental et président de la communauté de communes du Val de Sarthe...


Consulter l'article dans son intégralité

Posts récents

Voir tout